◇ SHAKE IT OFF ◇
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Everyday's a shock (Eliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Everyday's a shock (Eliot)   Dim 18 Jan - 23:05


C’était la nuit. Une nuit sombre et très noir. Une nuit où le vent soufflait à en faire craquer les carreaux de l’école. Une nuit où beaucoup de craquement de murs, d’escaliers et de sol se faisait entendre. En fait, la nuit était entamée depuis un moment déjà quand Darius décida, comme ça, de faire une balade dans les couloirs. Depuis un moment, Adrian n’était plus présent alors autant faire le mur et prendre une marche, non? Les mains dans les poches de son pantalon de coton – son pyjama d’infortune – le jeune homme sifflotait en posant son regard ici et là. C’était très calme, voir même trop calme. Normalement les gens bavardaient entre les murs. Les murmures s’élevaient parmi les portes entre-ouvertes. Mais cette fois, un énorme silence planait entre les murs de l’école.

Étrange, pensa Darius qui levait une main en passant celle-ci dans ses cheveux. Alors qu’il faisait un petit détour vers les toilettes, il pissa un moment puis retourna sur ses pas. C’est à ce moment qu’il remarqua un étudiant sortir de son dortoir. Tiens donc, il s’approcha en posant le regard sur le numéro de la porte et eut un petit sourire en coin. « C’pas la chambre d’Eliot ? » Et oui, numéro 2. C’était donc Nobu qui venait de partir en douce, surement qu’il allait rejoindre son frère. Alors, dans la bêtise humaine qu’était Darius, il pénétra dans la chambre sombre et s’approcha du lit. Pas le lit vide, non. Le lit d’Eliot, posant un genou contre le matelas, enjambant le corps du petit garçon tout frêle puis s’installa au-dessus de lui.

« Hey. » Marmonna-t-il en penchant son visage vers celui du joueur de pokémon. Un sourire narquois sur le visage, il vint lui mordre la lèvre inférieure. « Eliot-kuuuuun. » Fit-il un peu plus fortement.
Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Lun 19 Jan - 9:47


Eliot se trouvait dans sa chambre dormant dans les bras de Morphée.  

Il avait passé une dure journée à courir après un chat qui lui avait pris ses friandises. Il a réussi à les récupérer mais en échange il avait déchiré son uniforme. Pour ne pas se faire gronder,  Eliot a dû passer par plusieurs chemins pour ne pas se faire repérer par des surveillants ou des professeurs. Il manquerait plus que cela et il allait se faire taper sur les doigts. Mais, personne sur son chemin, même pas Adrian. Cela fait un moment qu’il est absent, peut-être malade ? On ne le saura pas. Eliot avait réussi à aller dans sa chambre sans se faire repérer et tout en allant cacher ses bêtises. Il alla mettre son uniforme dans son armoire en dessous d’autres vêtements. Puis il prit une douche pour enlever la saleté obtenue et se mit en pyjama avant d’aller rejoindre Morphée. Il ne fit pas attention à son colocataire Nobu qui se trouvait dans la même pièce que lui. Depuis un certain temps, Eliot avait un nouveau colocataire mais, il ne le voyait pas souvent. Apparemment, il aurait un frère dans le pensionnat. Cela ne dérangeait pas Eliot, au contraire, cela devait être agréable d’avoir de la famille avec nous au lycée.

Plongé dans son rêve, Eliot ne fit pas attention à la météo dehors et de l'absence de son colocataire qui venait de partir de la chambre. De même, il ne bougea point lorsque quelqu’un s’approcha de son lit et qui se mit au-dessus de lui. S’il ne se déplaçait pas physiquement, mentalement quelque chose clochait. Il ne comprenait pas pourquoi il y avait une sensation d’un poids en plus avec lui dans son rêve. Il fronça les sourcils lorsque quelqu’un l’appela et gémit en désaccord. « Laissez-moi tranquille » avait-il marmonné dans son sommeil. Mais, ce fut une morsure qu’il lui ouvrit grand les yeux et le fit comprendre que c’était bien réel.  Et lorsqu’il entendit son nom encore une fois, il avait mit une claque sur la joue de la personne juste en face de lui. Le bruit de la claque fut entendu jusque dans les couloirs.

Il entendit un gémissement de mécontentement, Eliot se retourna vers son chevet et ouvrit la lumière à partir de sa lampe pour voir qui c’était. Et c’était Darius, Oh…oh… Eliot avait un choc avant que la chaleur lui monte aux joues. Déjà leur première rencontre s’était passée bizarrement, maintenant de le trouver dans son lit, ceci est toute autre. Mais pour revenir, Eliot pensa comme il avait mordu Darius à l’infirmerie, peut-être était-il revenu pour se venger ?

Comme Darius se trouvait contre le mur et non plus au-dessus de lui. Eliot retira son drap pour être libre de ses mouvements, ce qui permet maintenant de dévoiler son pyjama composé d’un T-Shirt gris et d’un short bleu avec des dessins de pokeballs dessus. « Ma..mais… qu’es… que tu faisa…faisais ?? » demanda-il à Darius gêné de l’action de ce dernier.  Si Eliot avait encore du mal avec ce geste, il vient seulement à remarquer la tenue de son hôte. Il en devient encore plus rouge qui pouvait concurrencer une tomate. « Pourquoi tu es dans cette tenue ?! Pourquoi tu es dans ma chambre ? C’était pourquoi la morsure ? Je voudrais bien continuer. Il y a mon colocataire dans ma chambre ! Pourquoi tu étais au-dessus de moi ? Pourquoi avoir une relation sexuelle avec moi ?  Même si je suis curieux de savoir comment cela fonctionne ! ALORS, S’IL TE PLAIT PRENDS-MOI ! » Eliot se rendit compte de ce qu’il venait de dire et avait mis la main devant sa bouche et devient encore plus rouge seconde après seconde. Certes Eliot préfère les filles mais, il était curieux de savoir comment cela se passe entre hommes. Étant trop timide, il n’allait pas demander à n’importe qui. Il préférait le garder pour lui. Mais, ses émotions ont laissé s'échapper ce qu’il voulait garder.

Il avait tellement honte qu’il avait caché son visage dans ses mains et espérait que Darius n’avait rien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Lun 19 Jan - 16:57


Ayant toujours à lèvre inférieur du jeune homme entre les dents, Darius attendit un signe quelque chose. Seulement, le petit bout d’homme bougea enfin et c’est là, qu’il relâcha cette lèvre au gout de sucre. Apparemment, Eliot avait mangé des bonbons … Un sourire aux coins des lèvres, Darius ne le quittait plus des yeux, écoutant ce qu’il disait, bien que ce ne soit qu’une simple et banal phrase typique quand l’on dort. Laissez-moi tranquille. Il y croyait le tout petit. Il allait refaire le même coup, quand la claque sortit de nulle part. Bien joué, pensa Darius sonné par cette claque qui avait résonné jusqu’au couloir d’à côté. C’est que pour un rikiki garçon, il avait de la force. Maintenant contre le mur, Darius soupira en posant son avant-bras contre son genou qui était vers le plafond. Décidément, les choses ne se déroulèrent pas comme il l’avait cru.

« Hoi. » Lâcha-t-il en plissant les yeux parce que la lumière l’aveuglait un moment. Trop habitué à l’obscurité. Petit à petit, pendant qu’Eliot blablatait comme jamais, le troisième année s’habitua à la lumière, mais les paroles ou plutôt les questions du garçon le rendait un peu confus. « Hoi. » Dit-il une nouvelle fois.

Comment était-ce possible ? Autant de question pour finir sur une demande des plus illogiques du monde. Prend moi. Alors prend moi. Whut? Darius, qui n’avait pas détourné le regard depuis qu’Eliot s’était redressé, eut un petit sourire en coin. Il allait répondre, oui. Répondre à toutes les questions justes parce que c’était drôle de voir la tête totalement choqué du jeune homme. Apparemment, Eliot avait compris que trop tard les dernières paroles prononcé. Autant lui faire croire qu’il n’avait rien entendu, pour l’instant.
Pour l’instant.

Pourquoi était-il dans cette tenue? « Tu aurais voulu me voir dans quel tenu? Un costard? J’suis en pyjama. » C’était au moins clair et Darius n’aimait pas dormir en t-shirt et pantalon, alors il n’avait qu’un boxer. Encore heureux, normalement il dormait à poil. « J’suis dans ta chambre parce que j’ai vu Nobu partir. Parce que j’avais envie de te mordre et voir tes rougeurs sur tes petites joues. » Son sourire semblait encore plus fier et chiant. « Il aurait été difficile pour moi, d’être en dessous, mais si tu le demandes gentiment je te laisserais être au-dessus. »  En disant cela, il leva le pouce puis tendit la main en venant lui prendre le poignet par la suite. « Ton coloc n’est pas là, Eli-kun. Ce qui veux donc dire que … » Il tira sur le bras du jeune homme, l’attirant vivement vers lui.

À ce moment, il posa sa main – plutôt énorme – contre la mâchoire du garçon en lui tourna un peu la tête en venant lui susurrer à l’oreille. « … Que si tu le veux vraiment, j’peux te prendre quand tu veux. »

Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Mar 20 Jan - 21:25

Après avoir sorti cette phrase, Eliot s’en voulait vraiment.  La chaleur sur ses joues ne disparaissait pas, c’était devenu presque naturel, oui presque. Il ne voulait même pas le regarder, il avait trop honte. Il avait ses oreilles tendues lorsque le jeune homme répondait à ses questions.  

Il savait très bien que Darius était en pyjama mais, il n’avait pas l’habitude de voir des personnes torses nues. Étant quelqu’un de pudique, Eliot évitait de montrer son corps en public et essayait de ne pas regarder ceux des autres. Ne parlons même pas de la piscine. Lorsque Darius avait dit que Nobu était parti, il n’en croyait pas. Comment ça il est parti ? Il tourna la tête vers le lit de Nobu et Darius avait raison, il était bel et bien parti. Oh mon Dieu, il m’a vraiment laissé ! Eliot était devenu encore plus rouge et était choqué de la suite de la phrase. « HÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ !! P…Per…PERVERS !! » , Il est pire qu’à l’infirmerie !  Pensa Eliot encore gêné.  Si cela passait encore, le pire arrivait au grand galot. Lorsqu’ il avait dit pourquoi il était au-dessus de lui, Darius lui avait répondu, qu’il pouvait changer les rôles. Ah… « MAIS…CE N’ÉTAIT PAS MA QUESTION !!! » avait-il hurlé encore plus rouge. Perdu dans ses pensées impurs, il ne fit pas attention à la main du jeune homme autour de son poignet. Darius lui rappela bien vite que Nobu n’était pas là. Sa pensée fut directe, LÂCHEUR !!!! avant qu'il ne sente qu’il était tiré. Il n’eut le temps de comprendre ce qu’il passait, qu’il était déjà proche du jeune homme.

Une main se posa sur sa mâchoire avant de faire tourner sa tête vers Darius. Puis il n’entendit un murmure dans son oreille. Son esprit avait lâché, il ne répondait plus et laissait son corps réagir à la place. La chaleur de ses joues avait déjà pris domicile sur son visage et son nez commençait à saigner. Il murmura un petit « ecchi » dans un souffle avant de sombrer dans les vapes. Il reprit bien vite connaissance avant d’ouvrir grands ses yeux pour se rappeler ce qui se passait en ce moment. Il releva la tête et enleva la main de Darius de sa mâchoire avant de le regardait encore gêné. « Si…si je te donne juste…. Un…un… b… » Il n’arrivait pas à dire le mot, il restait coincé dans sa gorge. Après tout il n’avait pas l’habitude, le petit Eliot, avec ce genre de chose. Il était puceau et n’avait jamais eu de relation, encore moins avec un homme. Si les mots ne marchaient pas, il allait essayer avec les gestes.  Il posa ses mains sur les avant-bras de Darius juste avant se pencher près de son visage doucement mais sûrement avant de déposer ses lèvres sur celui du jeune homme quelque seconde. Avant de s’enlever et de retourner sous la couette avec sa belle couleur rouge sur le visage. Il marmonnait un « Tu es content j’espère… » . Il se terra plus dans son lit, cachant son visage cramoisi. « Désolé d’avoir dit de me « prendre »…. Je… je n’ai pas d’expérience dans le domaine… ». Il cacha plus son visage dans son coussin, « Jesuispuceau… » étouffé dans le coussin.

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Jeu 22 Jan - 0:41


Ecchi, dès qu’Eliot prononça ce mot, Darius eut un petit sourire en coin. Bien sûr qu’il savait que cela ferait naitre chez le jeune homme quelque chose dans le style. Mais jamais il n’aurait pensé qu’il en tomberait dans les pommes. Les yeux fixé sur le garçon, il attendit que celui revienne à lui, chose qui se produisit rapidement. Par la suite, il l’écouta en notant bien sûr qu’il désirait lui faire un baiser. Vraiment? Un baiser, intéressant. Eliot irait-il vraiment jusque là ? Apparemment, il irait oui. Dans la surprise, Darius arqua la tête vers l’arrière en laissant le garçon poser la main contre son avant-bras en venant lui prendre les lèvres. C’était un baiser étrange, mais agréable. Il pouvait ressentir les tremblements du jeune homme et ce, sans même avoir à mettre la main sur celui-ci. Eliot tremblait, la panique surement. La gêne peut-être aussi. Dommage que cela ne dura qu’un bref instant, puisqu’il se recula en se recouchant finalement dans le lit.

Est-ce qu’il était content? « Je le suis, un peu déçu que ce ne soit qu’un bisou d’enfant, mais je suis content. » Un bisou d’enfant, c’était tout de même vrai. Eliot ne connaissait pas la marche à suivre et c’était normal, Eliot était … Était différent quoi. Ceci dit, il n’avait pas dit son dernier mot non plus. Pendant qu’Eliot se replaçait dans le lit, Darius bougea finalement en repoussant les couvertures en s’installa sous ceux-ci, juste à côté du garçon, le dos contre le mur. Il pouvait maintenant avoir une belle vue sur le dos du jeune homme près de lui. Il était puceau ? Alors là. « Quelle surprise… je ne m’y attendais pas du tout… »

Blague à part, le troisième année glissa sa main vers le postérieur du jeune homme, lui caressant très lentement, remontant sa main afin de la mettre sous le haut de celui-ci. Cette fois, il ne ferait rien de mal. Il s’amuserait simplement à faire des cercles contre la peau de son ami, le côté de sa tête contre la paume de sa main. « Tu peux me crier dessus ‘prend moi’ autant que tu veux. Possible que je ne le fasse pas. » Dit-il avec un petit air de chieur, caressant toujours la peau. « Et, si tu veux savoir ce que ça fait, je peux quand même te montrer quelques trucs… qui n’engendre rien de … pénétrant. »

Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Ven 23 Jan - 0:21

Eliot se trouvait sous les draps toujours mort de honte d’avoir fait ce qu’il pensait être juste. Ceci était fait et il pouvait rien n’y faire. Mais il fallait l’avouer c’était son premier baiser, il n’avait jamais embrassé quelqu’un avant. Et il avait aimé. Lorsqu’il avait posé la question à Darius, s’il était content, sa réponse l’avait un peu contrarié. Après tout il n’avait jamais eu d’expérience lui. Il ne comprenait pas pourquoi Darius était vraiment venu dans sa chambre, il y avait d’autres personnes qui étaient plus qualifiées que lui. Il ne comprenait pas vraiment. Il fut sorti de sa pensée lorsqu’il entendit le froissement de ses draps. Il tourna légèrement la tête pour voir le jeune homme s’installer dans son lit. Wai…Wait il prend domicile dans mon lit ?! Eliot voulait dire quelque chose mais fut coupé par la phrase de Darius, sur le fait qu’il soit puceau… Sa rougeur monta d’un cran sur son visage et il fut piqué au vif sur sa fierté déjà pas très grande. Comme si ça ne se voyait pas… pensa-t-il.

Marmonnant dans sa barbe la perte petit à petit de sa fierté, il eut un hoquet de surprise et arqua son visage un peu en arrière lorsque le jeune homme posa sa main sur son derrière. « WAa… » sorti de sa bouche lorsque ce dernier commença à caresser cet endroit. Il se mordit la lèvre pour étouffer de petit gémissements. Lorsqu’il sent la main dans son dos, il eut un réflexe de le cambrer en avant. Étant sensible dans le dos depuis sa naissance il ne pouvait rien y faire. «  Aaah…St…ahah », il agrippa le drap-housse avec sa main et serra plus fort à chaque fois que Darius passait par un endroit sensible. Il commençait à avoir chaud, il ne savait pas pourquoi mais, il avait chaud. Eliot se retenait de sortir des gémissements en se mordant la lèvre. Il n’avait pas très bien entendu ce qu’avait dit Darius, trop concentré à retenir les réactions de son corps envers les caresses du jeune homme.

Eliot essaya de reprendre son souffle mais, ses petits gémissements l’en empêché. Lorsqu’il entendit la phrase de Darius, il essaya de se retourner vers ce dernier tout en évitant les caresses. Se retrouvant face à face, Eliot enleva la main de sous son haut avant de prendre l’autre main pour faciliter le changement de position. Il se trouvait à califourchon sur le torse de Darius avant de lui prendre les joues et de les tirer.« Stop teasing me ! Si tu veux me prendre fais-le ! Depuis tout à l’heure mon corps réagi bizarrement, c’est frustrant  à la fin ! » dit-il frustré et en continuant de lui tirer les joues.


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Ven 23 Jan - 2:26


Les réactions du jeune homme amusait beaucoup Darius, d’abord parce qu’il ne lui mentait pas en disant qu’il n’avait aucune expérience. Ensuite, parce que c’était tout de même mignon de voir une personne se tortiller sous ses doigts. Même si le gamin cherchait à taire ses gémissements, il pouvait les entendre qui s’étouffait contre la barrière des lèvres. Mais, jamais Darius n’avait réellement eut dans l’idée de faire quoi que ce soit contre la volonté du jeune homme, alors quand il sentit celui-ci se crisper, il s’arrêta. En fait, il fut surprit de se retrouver sur le dos, avec un Eliot bouillant contre ses hanches.

Est-ce qu’il le chevauchait réellement en ce moment? Intéressant, pensa le plus vieux en regardant le gamers droit dans les yeux. Le prendre? Son corps réagissait drôlement? Eh bien, voilà quelque chose de très très intéressant. Un petit sourire d’emmerdeur sur le visage, Darius libéra l’une de ses mains prisonnière d’Eliot puis posa celle-ci contre la nuque. « Je veux bien te faire vivre quelque chose d’exceptionnel, mais seulement si tu le veux. » Puis, il l’attira vers lui, obligeant le jeune homme à se pencher vers l’avant. C’est à ce moment qu’il lui saisit les lèvres en l’embrassant d’abord chastement.

Il n’allait pas non plus le brusquer, ce serait stupide et lui foutre la trouille pour rien. Mais après un moment, il glissa sa langue vers les lèvres. Le but étant de briser les barrières et de venir effleurer la langue de son vis –à-vis. Si Eliot répondait à ce baiser, possible que le plus vieux s’abandonne, mais si jamais c’était l’inverse… Il quitterait la chambre sans y revenir.

D'ailleurs, Darius posa l'autre main - qu'il avait libéré aussi - contre la cuisse du jeune homme, pressant le dessus de celle-ci en glissant la main un peu plus loin, vers l'intérieur.

Avec Eliot.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Sam 24 Jan - 23:08

Il ne comprenait pas pourquoi il avait autant chaud que ça. Il avait déjà eu chaud avant mais, pas comme ça. Mais, là c’était différent, il avait déjà eu cette sensation en lisant des revues pour adultes. Au début il avait eu du mal avec ces revues mais, maintenant il avait moins honte dans lire. Il était juste cramoisi. Essayant de reprendre sa respiration, il se rend compte de la position où il se trouvait. Il reprit sa couleur rouge et essaya de trouver une excuse pour expliquer leur position. Il bégayait et essaya de trouver ses mots. Avant qu’il ne sente un regard sur lui, il baissa les yeux et vit que Darius le regardait. C’est alors qu’il remarqua les yeux du jeune homme. Eliot n’avait pas vraiment fait attention avant, il était tellement gêné qu’il détournait le regard pour l’éviter. Mais, là il ne pouvait pas l’éviter. Il a de beaux yeux. À cette pensée, il rougit furieusement avant de sentir une main dans sa nuque. Eliot regarda de nouveau Darius et détourna la tête gêné, lorsqu’il entendit la phrase du jeune homme. « O…Ou…ouais, je… je veux essayer… »

Puis il remarqua qu’il était tiré vers le bas. Il tourna la tête pour voir ce qui se passait et fut accueilli par une paire de lèvres. D’abord il était surpris, puis il ferma les yeux pour apprécier le moment. C’est doux, pensa-t-il. La sensation était agréable pour Eliot, n’ayant jamais connu ce genre d’attouchement. Ses joues étaient rosés et non plus cramoisi par la gêne. Il ouvrit brusquement les yeux lorsqu’il sent quelque chose à l’entrée de ses lèvres. Hu ? Wait… Cela… c’est sa langue ? Il fut un peu paniqué au début, il avait en tête la mauvaise référence des magazines pornographiques. Certes ces derniers apprenaient des choses mais, c’était exagéré. Il ouvrit légèrement les lèvres pour le laissait entrer. Il ne savait plus le nom qu’on donnait à ce genre de baiser mais, il avait déjà vu dans ses revues pas très net avouons-le. Il referma les yeux pour profiter de cette sensation nouvelle.

Il ne fit pas attention tout de suite de la main sur sa cuisse. C’est lorsque cette dernière remonta qu’il se sépara de Darius en gémissant à voix basse. Il déposa son visage dans le creux du cou du jeune homme lorsque la main de ce dernier toucha un point sensible. La chaleur dans son corps n’était pas partie et devenait pire de seconde en seconde. Il avait mal en bas, Eliot décida de déplacer sa main vers la source de la douleur et c’est là qu’il remarqua qu’il avait un gros problème. Il avait les yeux grands ouverts et reprit un visage cramoisi.  Il était mort de honte mais, fallait bien qu’il trouve une solution à son problème. Quand il était seul, la solution est simple, c’était une douche froide mais là c’est différent. Il ne pouvait pas le garder pour lui, Darius allait le remarquer tôt ou tard. Maintenant, le plus dur c’était de l’annoncer, « Je…J’ai… j’ai un pe…petit problème…. » dit-il gêné.
Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Lun 26 Jan - 15:45


Il voulait essayer ? Dans un sens, Darius n’aurait jamais cru que le jeune homme s’abandonnerait de la sorte dans ses bras, mais si c’était sincère et s’il le désirait vraiment, il n’allait pas lui faire le coup de merde du « je t’excite et après je dégage ». Ce coup merdeux, trop de filles lui avait déjà fait. Alors, pendant qu’il l’embrassait en lui massant toujours la cuisse, le jeune homme attendit la réelle ouverture. C’était un gros méchant loup devant sa proie, mais il connaissait le self-control. Alors quand le baiser ce rompit finalement, et qu’il vit la main d’Eliot se rendre à un lieu précis, Darius eut un petit sourire en coin.

Il avait un petit problème ? C’était mignon dit ainsi, le pauvre. Prude et puceau, c’était même trop pour Darius. « Je sais que j’insiste beaucoup, mais t’es sur de vouloir perdre ta première fois avec un mec comme moi? T’aime pas mieux attendre le grand amour et t’offrir à une personne sincère? »

Ouais, parce que là. S’ils faisaient ça ainsi, le jeune homme le regretterait surement un jour. Quoi que, il pouvait très bien ne rien faire de pénétrant et juste lui faire plaisir au final. Dans un mouvement, il tourna les positions. Maintenant au-dessus du jeune homme, il eut un petit sourire en coin.

« Je vais régler ton petit problème d’abord… »



Le regard de Darius se posa sur le visage d’Eliot, il voulait voir ses réactions. « Si t’aime pas… » Débuta le jeune homme, venant lui prendre les lèvres un moment. « Tu m’frappe et j’arrête, promis. » Termina-t-il dans un nouveau baiser. Sa main s’activant toujours au même endroit.

Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Lun 26 Jan - 20:33

La gêne le rongeait peu à peu, de la fumée pouvait être vu sortant de son crâne. Il ne voulait pas le regarder. Il voulait savoir pourquoi son corps avait réagi de cette façon. Et aussi pourquoi la pièce était plus chaude que d’habitude. Il avait pourtant aéré non ? Essayant de trouver les réponses à ses pensées, les questions que lui avait posées Darius le sorti de sa réflexion. Es qu’il était sur de vouloir perdre sa virginité ? Il hésitait, deux parties de lui s’affrontaient pour savoir c’était quoi le mieux. D’un côté il avait peur, car c’était nouveau de l’autre il était curieux de savoir ce que c’était. S’il avait dit non depuis le début, il aurait regretté de ne pas savoir l’effet que ça faisait. Et il ne saurait pas avant longtemps. Attendre le grand amour ? La réponse était vite réglée, il aurait à attendre des siècles. Il avait déjà eu des demandes lorsqu’il jouait mais, jamais dans la vraie vie. Qui s’intéresserait à lui ?  Il était quelqu’un de timide et de maladroit, il y avait bien mieux que lui. Eliot n’aurait pas le temps de se consacrer à ça, s’il veut reprendre l’affaire de son père et de pouvoir consacrer sa vie dessus, il n’aurait pas vraiment de place à ça. Même si au fond, il le désire vraiment.

Il se redressa pour regarder Darius et lui fit un de ses plus beaux sourires. « Et bien pour te répondre cela ne me dérange pas. Qui ne tente rien, n’a rien et je veux vraiment essayer. Cela me fera une expérience pour plus tard. » Un petit rire s’échappa de ses lèvres. « Le temps que je trouve le « véritable » amour, la vie aura bien passé…. » Il avait fini avec un sourire et il était sincère. Il le pensait vraiment et il avait pris sa décision.


Eliot était gêné de ce qui venait de passer, il tenait encore les draps en dessous de lui et avait des petites larmes aux coins de ses yeux. S’il avait bien compris, s’il n’aimait pas il devait le frapper ? Eliot ne comprenait pas vraiment cette demande, après tout ses réactions étaient plutôt en faveur, non ? Mais il le notait pour plus tard, on ne sait jamais. Enfin s’il arrivait aussi, pour le moment il était mal parti.
Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Mar 27 Jan - 16:30


C’était la nouvelle mode à l’école? De croire que l’on n’attire personne et que l’amour ne se présentera jamais ? Une mode énervante quoi. Darius fronça les sourcils en laissant le jeune homme dire ce qu’il voulait, pour lui ça ne changerait rien au fait qu’il serait tôt ou tard le petit ami de quelqu’un ou de quelqu’une, question de dire qu’Eliot n’était surement pas un homosexuel à part entière. Ce jeune homme était encore tout jeune et les expériences allaient se présenter. Mais comme en ce moment, il lui donnait carte blanche parce qu’il avait envie de vivre quelque chose, le brun acquiesça.

« Je tâcherais de bien m’y prendre. »

Simple parole alors qu’il se pencha de nouveau vers les lèvres afin de les reprendre. Les gémissements du petit homme vinrent mourir contre ses lèvres. C’était aussi un bon moyen pour sentir les tremblements qu’il pouvait ressentir juste parce qu’il touchait cet endroit.



« Ça va, tu t’en sors ? »

Une petite provocation ici.

Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Lun 2 Fév - 0:11

Eliot était un peu surpris lorsque Darius lui avait dit qu’il s’y prendrait bien. Pourtant il l’avait vu froncer les sourcils. S’il était contre, il pouvait le lui dire. Eliot ne lui en voudrait pas. Il voulait lui poser la question mais il fut coupé par le baiser du jeune homme. Et la caresse, lui fit oublier un moment sa pensée.



Il se redressa sur ses coudes avec du mal et regarda Darius, « Si tu ne veux pas le faire avec moi, tu n’es pas obligé » dit-il gêné. « Je comprends, tu n’es pas forcé d’écouter ma demande… » il fit une pause avant de venir se gratter la joue « Je peux me débrouiller pour la suite….Mais, avant je vais juste régler le problème que je t’ai causé. »

Revenir en haut Aller en bas
compte fantôme
Messages : 1311
Anniversaire : 28/11/1989
Inscription : 12/12/2014
Age : 27
Origines :

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   Sam 7 Fév - 17:11


Il savait que le jeune homme prendrait mal le fait qu'il s'arrête. Tous hommes qui se respect n'appréciait pas un arrêt complet. Il le voyait bien dans le regard du jeune homme et cela l'amusa un moment. Oui c'était méchant mais dans tout les cas, c'était une blague aussi, il reviendrait à la charge, mais c'était surtout pour voir comment Eliot le prendrait. Et encore une fois c'était avec douceur et gentillesse. « Anh anh... Eliot, fâche toi un peu dans ce genre de situation, tu as le droit. » En disant cela, il s'en approcha.

Mais le garçon fit plus rapide en se plaçant sur les genoux en voulant lui faire également plaisir. Cette fois ce fut son tour d'être surpris par les gestes du petit homme dans le lit. Et quand la main se posa à l'endroit précis qui l'exciterait d'avantage. Un soupire de bien être s'échappa des lèvres de Darius alors qu'il posait de nouveau le regard sur le jeune homme.

« On vois que tu sais t'y prendre... » Un petit sourire en coin.

Il aimait bien le provoquer afin de voir les joues du garçon devenir plus rouge encore. Il le laissa faire pendant un moment, puis s'activa en bougeant le bassin en voulant que la main du garçon frotte encore plus son sexe. Par la suite, il saisit l'une des cuisses du garçon et le tira en se replacant au dessus. Il abaissa les tissu restant, maintenant nues tout les deux, puis eut un petit sourire qui ne présageait rien de bon. « J'y vais jusqu'au bout ... » En disant cela, il remonta sa main vers la cuisse et lui remonta un peu plus celle-ci.

Mais avant même qu'il n'ose faire quoi que ce soit, il soupira puis se redressa en prenant ses vêtement. « Non en fait, je ne ferais pas ça. C'est pas à moi de faire ça. » Il remit son boxer et son t-shirt puis tourna la tête vers Eliot. « Oyasumi. » Puis il quitta la chambre comme ça, sans demander son reste.
En fait, il compris que les choses ne devait pas être ainsi et que le mieux serait avec des sentiments et des émotions. Pas en 'forçant' une personne. Ouais parfois Darius avec un éclair de lucidité.

Avec Eliot.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Everyday's a shock (Eliot)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everyday's a shock (Eliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» gros mec avec shock attack gun
» Gro Mek avec Shock Attack Gun V4
» everyday i'm shuffling ♠ libre
» Yo bare gouvènè Nouyok Eliot Spitzer Lan Bouzen.
» [2000 pts] Dreud !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◇ SHAKE IT OFF ◇ :: Chambre 02-